Théâtre contemporain

La Dieselle Compagnie

Quand ?      Samedi 8 septembre @ 10 h 30 et 15 h 20

Catégorie :  Arts de la Rue

La Dieselle Compagnie c'est Christine Larivière et Caroline Nallet.

Avant, Christine, passionnée de pipettes et autres oscilloscopes, exerçait le très convoité métier de professeur de physique-chimie ; Caroline, elle, calepin à la main et stylo sur l’oreille, s’épanouissait dans la difficile mais respectée profession de journaliste.

 

Elles se sont rencontrées et sont devenues Les Dieselles, compagnie dont l'humour se déverse dans les théâtres, bars, rues, ruelles et autres scènes.

Adepte d’un théâtre contemporain inventif, résolument actuel, ouvert à tous et pour tous,

La Dieselle Compagnie explore un univers féminin, féministe, drôle, cruel et décalé.

Toujours au service du texte, La Dieselle Compagnie est animée par la volonté de toucher un public hétérogène, de renforcer le lien social et d’amener le spectacle vivant là où on ne l’attend pas.

Spectacle Groseille et mandarine :

Shampoing, coupe, brushing, mise en plis, permanente… Groseille et Mandarine sont deux coiffeuses à la langue bien pendue et fort gourmandes de pommes qu’elles croquent à belles dents entre deux rendez-vous. Elles sont fières de vous accueillir dans leur salon de coiffure exclusivement réservé aux messieurs. Ça va faire mâle.

Même si Groseille et Mandarine sont des femmes, elles ont décidé de ne coiffer que des hommes. Et elles ont une passion :  les fruits.  Elles ont une quête : l’homme idéal et surtout...l’Amour...

Spectacle Belle robe :

Une déambulation titubante qui met l’eau à la bouche… et la langue dans tous les sens.

Vins, fromages, desserts et histoires d’amour composent le menu de cette fantaisie culinaire. Satiété garantie… si vous aimez les mots.

  • Facebook Social Icon

Au-delà  de  la  dérision  apparente  de  ces  deux  personnages,  on  peut  se  questionner  sur  ce  qu’elles pointent du doigt : le besoin d’être à deux et l’insupportable crainte de rester seule, qui a fait que l’on cherche à tout prix, jusqu’à créer un univers propice à cette recherche.